Monemvasia
Μονεμβασιά

 


Image tirée du site http://www.planetware.com 

 

Monemvasia est un des 3 sites touristiques majeurs de la Laconie (avec Mystra et le Magne).

Cette ville fortifiée de Grèce située au sud du Péloponnèse est un vrai bijou. Coincée au pied d'une falaise abrupte de 300 m sur une presqu'ile rocheuse, cette cité médiévale séduit le touriste. D'autant plus, que dans la vieille ville, il n'y a pas de voiture (beaucoup de rues d'ailleurs ne le permettent pas). Son unité de style est assez unique en Grèce. Il se retrouve aussi à Mystra et à Rhodes qui sont des lieux construits à la même époque et ayant gardé leur caractère d'origine.

En arrivant de Sparte ou d'ailleurs, la vue sur cet incroyable et singulier rocher qui barre l'horizon, donne immédiatement l'envie d'aller voir l'autre versant, celui qui est face à la mer et c'est une bonne idée car personne ne peut soupçonner qu'en plus de la vue sur la mer, nous allons trouver une des cités médiévales les plus belles d'Europe. Ce décor est idéal pour un film d'époque.

Du continent, le village n'est pas visible. La ville moderne (dite gefyra (Γέφυρα),ce qui veut dire "pont") se situe sur le continent. C'est ici que se trouve la majorité des hôtels. De là, la vue embrase toute la masse rocheuse impressionnante de la presqu'ile, reliée par une route
Sa situation au pied d'un rocher fortifié formant une presqu'île lui a parfois valu le surnom de Gibraltar de l'Est. Son nom vient de deux termes grecs, moni (Μόνη) et emvasia (Eμβασία), signifiant "une seule entrée" ou "l'unique embarcadère" . Le plan ci dessous nous montre bien qu'on ne peut rentrer que par un accès. La presqu'île est reliée par une digue étroite et on rentre dans le village par une unique porte..

 


Plan provenant su site http://www.menemvassia.gr

Ce que j'en pense :

J'adore ce petit bout de caillou couvert de maisons médiévales, de ruines, de végétations et de fleurs au printemps. Même si les lieux sont très visités, il est facile de trouver des endroits calmes et magnifiques (surtout dans la ville haute car beaucoup de touristes sont assez fainéants et les marches les rebutent).
Je suis allé dans ce splendide lieu par deux fois : une fois en 1992 et en 2008. A chaque fois, je suis tombé sous le charme de ces vieilles pierres. Dans la ville basse, il fait bon flâner dans les rues et ruelles où au détour d'un angle, le visiteur découvre de belles bâtisses en pierre, de belles portes, des fleurs qui poussent parmi les pierres, un beau clocher, etc... Mais les plus courageux iront à la ville haute. Après avoir franchi les marches, le promeneur découvre un magnifique panorama sur la mer et les toits de la ville basse. En haut du rocher, de nombreux petits sentiers permettent de voir des églises, des bâtiments en ruine et tout cela dans une jungle de fleur, un maquis magnifiques de plantes qui parfois me dépassaient en hauteur. En faisant tout le tour du rocher, la vue permet d'apprécier tous les environs.

Petit conseil :

Il est préférable de visiter les lieux le matin quand la chaleur n'est pas trop accablante. Cela pourrait être vrai le soir mais le soleil se cachant derrière la paroi du rocher, Monemvasia (la basse ville) se trouve rapidement à l'ombre, ce qui n'est pas idéal pour les photos. Le village d'ailleurs se vide assez tôt vers 16h maxi. Seuls les plus fortunés qui peuvent s'offrir un hôtel dans la vieille ville peuvent apprécier le calme de la ville le soir. Certains bâtiments ont été restaurés et transformés en hôtels.

 

Pratique :

Pour visiter la ville, il vous faudra laisser la voiture sur le parking au bout de la digue et rentrer dans la ville à pied par l'unique porte. En été, le parking ne suffisant pas pour contenir toutes les voitures et cars, il existe une navette payante entre la ville moderne Gefyra et la vieille ville (toutes les 15 mn). Sinon, les plus courageux franchiront la digue à pied (ce n'est pas trop long : 1 km environ).

Histoire de la ville :

Histoire succincte de la ville

Suite de la visite :

Le Kastro, la ville historique située sur la presqu'île, occupe une partie d'un rocher de 1,8 km de long et 300 m de haut, relié par une digue au continent.

La ville est divisée en deux parties :

- des photos de Monemvasia en 1992

- des photos de moi ( Jérôme) à Monemvasia en 2008

Le quartier moderne de Géfyra se trouve en face, sur le continent. Il abrite le port et la majeure partie des infrastructures touristiques.

Contactez-moi

aideAide haut de pagehaut de page